GéNéRiQ 2018 – LONG TALL JEFERSON + WWWATER + LES DEUXLUXES

AU TEMPLE SAINT-ÉTIENNE

(Place de la Réunion)

GRATUIT

 

18h30 : Ouverture du festival avec apéro

 

19h – 19h45

LONG TALL JEFFERSON (CH, folk)

Un Bob Dylan suisse

Attend, on est où là ? En Suisse alémanique ou sur les bords du Mississipi ? C’est à s’y méprendre avec Long Tall Jefferson. Le songwritter, fondateur du label indé Red Brick Chapel à Zurich, rêve de grands espaces. Et ça s’entend. Avec sa voix, sa guitare et son harmonica les jours de fêtes, Jeff recrée l’ambiance sonore d’un Bob Dylan qui aurait fait ami-amie avec CocoRosie. Une véritable orgie d’acoustique.

 

 

20h15 – 21h15

WWWATER (BE, electro-pop-soul chamanique)

Entre dans la transe avec la protégée de Soulwax

WWWater, retenez bien son nom. Repérée en 2016 par les bros Soulwax et 2 Many DJ’s, Charlotte signe la BO de Belgica et un album dans la foulée. Rien que ça. Percussions chamaniques, pop mystique, voix R&B caverneuse et sensuelle ; la jeune gantoise brouille les pistes. Sa musique viscérale dégomme les genres et accompagnera idéalement toutes vos virées en Amazonie sur une pirogue pour boire de l’ayahuasca avec des charlatans.

 

 

21h45 – 22h45

Les Deuxluxes (CA/ Rockabilly)

Un rock’n’roll moustachu

À la première écoute, on pensait les Deuxluxes tout droit sortis des années 60. Le duo anglo-montréalais formé par Anna Frances Meyer et Étienne Barry propose un rock garage très sauvage, du genre à te donner envie de sauter sur une moto même si t’as pas le permis et de te prendre pour Steve McQueen dans la Grande Évasion.

Springtime Devil, le premier album du groupe sent bon les grands espaces, les vestes à frange, le cuir, et se boit avec un whisky sans glaçon.