En Martinique, il est tombé tout petit dans la grande marmite reggae. Aujourd’hui, Yaniss Odua revient à la source même d’un genre qu’il adapte magistralement en français, avec cette touche dancehall qui fait vibrer les cœurs et les corps. L’autre petit frenchy, Volodia vit lui aussi le reggae comme un sacerdoce mélodique. Il en devient


Tags: